AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Yaguel Didier - La voyance par excellence

Aller en bas 
AuteurMessage
Mikael
Membre d'argent
Membre d'argent
avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Yaguel Didier - La voyance par excellence   Mer 28 Déc - 1:16

Yaguel Didier - La voyance par excellence

Publié le 17/07/2011 dans Paranormal Voyance
Yaguel Didier - La voyance par excellence
Yaguel Didier - La voyance par excellence
C’est dans son univers feutré, un appartement haussmannien du VIIe arrondissement de Paris que nous a reçu la medium la plus renommée de France :
Yaguel Didier.
Vive et spontanée, cette femme au sommet de son art nous a parlé d’une existence vouée à la voyance, aux prédictions et, surtout, aux échanges. Car Yaguel Didier « aime les gens », qu’il s’agisse de personnalités illustres ou de simples anonymes.

Depuis plusieurs dizaines d'années, vous êtes sans conteste la voyante la plus célèbre de France et votre priorité semble rester la même depuis toujours, ''aller au-delà des clichés''...

Yaguel Didier : Les clichés, ce sont la boule de cristal, la diseuse de bonne aventure, gitane de préférence… En ce qui me concerne, je n’en ai jamais été prisonnière ; j’ai pris le don qui m’était donné avec le plus grand naturel – même si cela n’a pas toujours été facile; pour tout vous dire, j’aurais peut-être préféré me découvrir un don pour la musique (rires)…

Tout au long de ma carrière, je me suis interdit certaines choses, sans pour autant refuser d’explorer les pistes que ces dispositions ouvraient devant moi.

Que certains de mes confrères acceptent de se livrer à toutes sortes de numéros, ça les regarde ; ce n’est pas mon affaire. Moi, ce qui m’intéresse, c’est d’aider les gens à se prendre en charge, en leur indiquant certaines directions et en les mettant en garde contre leurs pires penchants.

Vous êtes en train de nous dire que le peu que l'on puisse dire, c'est déjà beaucoup ?

Yaguel Didier : Permettre au consultant de reconnaître son chemin, de retrouver foi dans la vie à partir d’éléments qui éclairent sa destinée, c’est en soi un apport considérable. Mais bien entendu, la pratique d’un tel exercice suppose une conscience aiguë de ses propres limites. Cela demande un énorme travail sur soi, et la capacité d’intégrer les critiques lorsqu’elles sont justifiées.

Souvent, en pensant à ce qui fait mon activité depuis si longtemps, je me dis, un peu étonnée moi-même : Mais quelle audace ! Quelle force ! Quelle est cette énergie qui te permet d’entrevoir ce que tant d’autres ignorent ? Sans apporter de réponse définitive, il me semble que cette audace, cette force, sont à chercher en-dehors de soi.

Comment avez-vous commencé ?

Yaguel Didier : Mes parents étaient chrétiens, très stricts. Vous imaginez dès lors combien le monde de la voyance pouvait nous être étranger !
Petite fille, étant insomniaque, il m’arrivait de sentir autour de moi des présences ; j’étais capable de prédire à mes proches des événements qui finissaient par se produire avec une régularité sidérante. Comme M. Jourdain avec la prose, on peut dire que je faisais de la voyance sans le savoir.
Plus tard, à vingt-quatre ou vingt-cinq ans, j’ai consulté une astrologue qui m’a révélé mes dons et, sans hésiter, m’a prédit la plus grande réussite dans ce domaine. Evidemment, j’ai commencé par douter ; et puis elle m’a confié une grosse boule de cristal et très naturellement, je me suis mise à voir défiler des scènes…

Quelle est la part dans ce don, de l’empathie avec celles et ceux que vous rencontrez ?
Yaguel Didier : Très importante. J’aime les gens. Ayant, dans mon enfance, reçu énormément d’amour, je ressens l’envie de donner moi-même beaucoup aux autres.

Depuis le début, j’exerce mon art avec l’ambition d’aider les gens, de les soutenir, de les révéler à eux-mêmes. Les visions que j’essaie de leur transmettre – qu’elles soient ou non agréables sur le moment – sont toujours de nature à les dynamiser, à les amener à tirer d’eux-mêmes ce qu’il y a de meilleur. Pourquoi ? Simplement parce que la Providence m’a offert ce don inouï de voir tout de suite en eux ce qu’il y a de plus essentiel.

Il arrive, évidemment, qu’en face d’un consultant, je ressente de mauvaises vibrations, voire même que je visualise de gros soucis, en termes de santé par exemple.

Lorsque la vérité peut être utile, c’est mon devoir de les mettre en garde ; et ma plus grande fierté aura été de dépister très souvent des affections dont personne ne se doutait. Je pourrais, à ce propos, citer des dizaines d’exemples, et c’est notamment ce qui m’a conféré la force de continuer. Mais le plus souvent, mon intervention, tout au contraire, aura consisté à redonner courage à des personnes accablées par des prédictions irresponsables.

Votre rapport avec avec le genre humain, c'est essentiel ?
Yaguel Didier : Je ne suis pas rassasiée – l’est-on jamais ? Mais je me sens comblée de gratitude envers toutes ces personnes qui m’ont accordé leur confiance et ont eu l’honnêteté de me conforter dans mes visions.
Evidemment, j’ai aussi reçu, parfois – mais pas souvent, Dieu merci – des lettres de consultants mécontents ; j’ai toujours accepté les critiques, et c’est ce qui m’a permis de garder la tête froide.
Si je puis mettre vos lecteurs en garde, ce serait contre cette attitude en tout point néfaste à la voyance, qui consiste à aborder une consultation l’esprit encombré d’attentes, d’espoirs et d’a priori.

Pour qu’un échange aussi fragile, aussi subtile que celui-là ait des chances de donner de bons, de vrais résultats, il est important que celui ou celle qui consulte le fasse de la manière la plus ouverte, la plus neutre, la plus détachée possible. Je sais bien que ce n’est pas évident pour nombre de consultants; l’on vient rarement consulter un médium lorsque tout va bien…

Les gens sont porteurs, parfois, d’une demande si forte que, par télépathie, il n’est pas impossible de se laisser dévoyer.
J’insiste donc sur l’importance de l’ouverture d’esprit chez celui qui consulte.

Et vous n’avez pas peur, parfois, de vous tromper ?
Yaguel Didier : Bien sûr que si. Mais ma véritable peur est de me faire mal comprendre, et de prononcer des paroles qui, mal interprétées, pourraient induire des comportements opposés à ceux que je recommande.
C’est pourquoi, encore une fois, si je viens vers les consultants armée d’humilité, j’attends de leur part le plus de sérénité possible

MODERATION: Sujet déplacé. La rubrique "réflexion sur les autres oracle" est destiné pour les brainstorming sur les lames des autres oracles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.arcaneXXI.over-blog.com
 
Yaguel Didier - La voyance par excellence
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le jeu divinatoire de Yaguel Didier
» Mes conversations avec la Reine de Yaguel Didier
» Le jeu du destin de Didier Yaguel
» besoin d'aide pour comprendre un tirage
» Je me présente

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A la belle étoile - Etoile 17: Forum d'entraide, voyance gratuite, esotérisme.. :: BRAINSTORMING ET DISCUSSIONS :: Réflexions diverses-
Sauter vers: