AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les addictions à la voyance

Aller en bas 
AuteurMessage
Mikael
Membre d'argent
Membre d'argent
Mikael

Messages : 107
Date d'inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Les addictions à la voyance   Sam 31 Déc - 1:10

À l'ère de la démesure et de l'abus des bonnes choses, la voyance et la cartomancie ne restent pas exclues de la liste des addictions possibles. Il est, en effet, facile de se laisser emporter par l'impression de pouvoir tout gérer dans sa vie grâce aux conseils des cartes, surtout en situation de crise. Beaucoup de personnes consultent à outrance, en interrogeant plusieurs voyants d'affilée et par jour pour espérer avoir enfin la réponse qui les satisfasse (car beaucoup manquent de recul par rapport aux interprétations qui leur sont fournies, en sont insatisfaites ou bien, doutent de la fiabilité de la réponse). Ce faisant, elles ne font que s'embrouiller, ne sachant plus qui croire si jamais elles ont obtenu des réponses différentes, voire contradictoires à leur question. D'autres encore ne cessent de rappeler leur voyant ou cartomancien pour des précisions, puis les précisions des précisions et ainsi de suite. Certaines de ces personnes adoptent un comportement très agressif s'ils voient leur demande refusée, alors que cela faisait une n-ème fois qu'ils posaient la même question, légèrement maquillée.

Si vous vous reconnaissez dans cette description, je n'aurai qu'une chose à vous dire: essayez de vous modérer. Par exemple, imposez-vous un délai raisonnable avant la prochaine consultation et respectez-le.
J'essaierai ici de vous donner quelques bonnes raisons de le faire! Smile

Raison N°1. Les questions incessantes vous fatiguent autant que votre cartomancien(ne).

Raison N°2. Pensez un peu à la vie et aux surprises qu'elle vous réserve. Tout connaître à l'avance gâche ce plaisir de vivre dans la découverte.

Raison N°3. Cela vous permettra également de laisser passer le temps nécessaire à la réalisation des évènements.

Raison N°4. Aucun(e) cartomancien(ne) ne pourrait de toute façon pas vous dicter la marche à suivre pour résoudre entièrement votre problème. En revanche, il(elle) pourrait vous donner des pistes de réflexion nécessaires pour y parvenir vous-mêmes.

Raison N°5. Enfin, n'oubliez pas que les cartomancien(ne)s peuvent se tromper, une marge d'erreur existe toujours, quoi qu'on en dise!

Pensez-y et agissez en consultant averti.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.arcaneXXI.over-blog.com
Capricorne
Nouveau membre
Nouveau membre
Capricorne

Messages : 16
Date d'inscription : 30/12/2011
Localisation : Dans le Ciel Astral....

MessageSujet: Kikou   Sam 31 Déc - 7:43

j approuve a 100% cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gina-cannell
Modérateur
Modérateur
Gina-cannell

Messages : 166
Date d'inscription : 26/12/2011
Age : 34
Localisation : FRANCE

MessageSujet: Re: Les addictions à la voyance   Sam 31 Déc - 9:47

Meri Mika pour cette réflèxion ...

Je pense aussi que lorsque cette personne entre dans cette dépendance, il serait important de ce question sur soi-même ...

Pourquoi j'agis ainsi ?

Qu'est-ce que la voyance m'apporte ?

Comment et/ou par quel moyen puis-je résoudre mon problème ?


Ce que je veux dire, c'est que par moment s'imposer des régles, comme s'abstenir de consulter ou de sortir son jeu à tout va, peut être subit comme une frustration de la part du consultant. Dans ce cas, je pense, qu'il est important d'aller plus loin dans le questionnement.



Gina. flower

_________________
"J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé." Voltaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ESPOIR71
Nouveau membre
Nouveau membre


Messages : 11
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: bien   Dim 1 Jan - 21:27

je suis tout à fait d'accord !
Merci pour le conseil !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Administrateur
Administrateur
Denis

Messages : 181
Date d'inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Les addictions à la voyance   Dim 1 Jan - 23:49

Je partage votre avis les amis,trop de voyance tu la voyance!!!
Mais surtout de bien assimilé les messages du cartomancien(ne)!!!
Et de laisser faire certaines choses par Dame Nature ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikael
Membre d'argent
Membre d'argent
Mikael

Messages : 107
Date d'inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Autopsie de l’inquiétude   Jeu 5 Jan - 0:55

Autopsie de l’inquiétude
par Laurent EDOUARD( Tarologue Voyant)
Se tracasser ne sert à rien ! Absolument à rien. Vous pouvez décider aujourd’hui de passer le reste de votre vie à vous faire de la bile pour demain, ça ne changera rien à rien. N’oubliez pas la définition de l’inquiétude de l’avenir : c’est se bloquer dans le présent à propos de choses qui se produiront ou qui ne se produiront pas dans le futur. Mais attention : il ne faut pas confondre le fait de se faire du souci pour l’avenir et le fait de faire des projets d’avenir. Faire des projets, c’est préparer un avenir plus efficace, ce n’est pas s’inquiéter du lendemain.

De même qu’elle engendre la culpabilité, notre société favorise l’inquiétude. C’est toujours la même chose : au départ, on assimile l’inquiétude à l’intérêt que l’on porte à autrui. Si vous vous souciez de quelqu’un, le message passe et vous vous tracassez fatalement pour la personne en question. Alors, on entend des phrases dans ce genre : « Bien sûr que je m’inquiète. Il est bien normal de se tourmenter pour quelqu’un ». Ou : « Je ne peux pas m’empêcher de me faire du souci, parce que je t’aime. » C’est ainsi que l’on manifeste son amour : en se tracassant comme il faut au moment où il faut.

C’est là une maladie endémique caractéristique de notre culture. La plupart des gens consacrent un temps fou à s’inquiéter de l’avenir. Et tout ça pour rien. Se torturer n’améliore pas les choses. En fait, cela tend à affaiblir votre efficacité dans le présent. Par dessus le marché, cela n’a rien à voir avec l’amour qui présuppose un rapport dans lequel chaque personne a le droit d’être ce qu’elle choisit d’être sans être obligée de souscrire aux conditions imposées par autrui.

Les évènements construisent l’histoire. Avec ou sans inquiétude, l’histoire sera la même. Renoncer à l’inquiétude, c’est éviter de gâcher de beaux moments. C’est aussi renoncer à un comportement inutile. La plupart du temps, on s’inquiète pour des choses sur lesquelles on est sans pouvoir. Vous pouvez vous tourmenter tout à loisir en pensant à la guerre, à la situation économique ou à d’éventuelles maladies : cela n’apportera pas la paix, ni la prospérité, ni la santé. Dans ces domaines, l’individu ne peut pas grand chose. En outre, il est fréquent que le désastre que l’on redoute, s’il intervient, se révèle moins épouvantable qu’on l’imaginait.

C’est en ces termes que s’exprime le Dr Wayne W. Dyer dans un ouvrage intitulé « Les clés de votre bonheur » publié pour la première fois aux USA en 1976. Aujourd’hui ,rien n’a changé. L’inquiétude de nos contemporains pour l’avenir est toujours d’actualité. La voyance est une réponse possible à cette souffrance. Prenez garde toutefois de ne pas en attendre plus qu’elle ne peut apporter. Principalement, parce que les réponses divinatoires n’étant pas d’une fiabilité absolue, la marge d’erreur est incompressible.
Le médium ne peut annoncer que ce que le Grand Architecte de l’univers lui montre. Le médium n’a pas de pouvoir, il est intermédiaire neutre entre le Ciel et la Terre. Son rôle est de SERVIR sans NUIRE ni ASSERVIR. Pas toujours simple ! Nous ne sommes que des hommes et des femmes, s’il vous plait, ne nous regardez pas comme des dieux ! Cela vous fait peut-être sourire, mais c’est pourtant ainsi que nous sommes le plus souvent perçus… A tel point qu’en famille ou en société, nous sommes contraints de peser chacun de nos propos (bien plus encore qu’un citoyen ordinaire) car de nombreuses personnes accordent un crédit excessif à toutes nos paroles. Je ne saurais expliquer le caractère versatile de la voyance. Je le reconnais et c’est ça l’essentiel. Pour autant, cela ne remet pas en question l’intérêt de consulter.
Il ne viendrait à l’idée de personne de rompre avec le corps médical, sous prétexte qu’untel, en sortant de chez son cardiologue avec un très bon bilan, fait une attaque cardiaque deux rues plus loin… Et vous connaissez tous une anecdote de voiture qui tombe en panne au sortir d’une révision complète chez un garagiste sérieux.
L’impondérable ponctue notre existence et c’est tant mieux. Aimeriez-vous vraiment tout savoir avec précision de votre destin ? Cela demande réflexion, non ? Le professionnel de la voyance donne des coups de projecteur dans des zones d’ombre, aide à comprendre des situations alambiquées, guide, accompagne, facilite parfois la prise de décision, anticipe certains évènements mais jamais tous ! Il doit toujours s’efforcer de vous donner les moyens d’utiliser votre libre-arbitre.

Une bonne consultation est, selon moi, potentiellement pédagogique (elle informe sur ce qu’est la voyance), éclairante (elle décrypte certains faits passés/présents et éclaire certaines pages du futur en permettant d’anticiper), thérapeutique (elle permet de mieux vivre une situation difficile). Bien au-delà de toutes ces considérations, c’est une rencontre spirituelle entre deux êtres.

Laurent EDOUARD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.arcaneXXI.over-blog.com
Big
Nouveau membre
Nouveau membre


Messages : 2
Date d'inscription : 04/01/2012

MessageSujet: Re: Les addictions à la voyance   Jeu 5 Jan - 10:30

Je suis tout a fait d'accord! j'ai des gens qui s'accrochent à moi ils me téléphonent pour n'importe quoi il faut que je lise les cartes pour savoir si ils auront une bonne journée si ils peuvent se déplacer bref tout et n'importe quoi! par contre maintenant c'est fini je ne me laisse plus envahir car au début j'avais mal au coeur pour eux et leurs angoisses .... ce qui m'a emmené a un profond dégout des cartes j'ai du arrêter les consultations plusieurs années! il ne faut pas se leurrer nous aussi sommes touché par les angoisses de ces gens... donc maintenant pas de nouvelles consultations avant minimum 3 mois la roue au maximum 2 fois par année et je n'hésite plus à refuser et ne pas répondre au tél .... ce n'est pas l'argent qui me motive voilà pourquoi! mais il est claire que je connais des collègues qui rendent accros les consultants car c'est un bon rendement mensuel.... mais je ne pense pas que l'on peut réussir à long terme dans ces conditions un jour ou l'autre la roue tourne.... et ils perdent leur don ou feeling c'est juste une question de temps!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Administrateur
Administrateur
Denis

Messages : 181
Date d'inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Les addictions à la voyance   Jeu 5 Jan - 11:44

Coucou!!!
"Une bonne consultation est, selon moi, potentiellement pédagogique (elle informe sur ce qu’est la voyance), éclairante (elle décrypte certains faits passés/présents et éclaire certaines pages du futur en permettant d’anticiper), thérapeutique (elle permet de mieux vivre une situation difficile). Bien au-delà de toutes ces considérations, c’est une rencontre spirituelle entre deux êtres."
Laurent EDOUARD



Big a écrit:
Je suis tout a fait d'accord! j'ai des gens qui s'accrochent à moi ils me téléphonent pour n'importe quoi il faut que je lise les cartes pour savoir si ils auront une bonne journée si ils peuvent se déplacer bref tout et n'importe quoi! par contre maintenant c'est fini je ne me laisse plus envahir car au début j'avais mal au coeur pour eux et leurs angoisses .... ce qui m'a emmené a un profond dégout des cartes j'ai du arrêter les consultations plusieurs années! il ne faut pas se leurrer nous aussi sommes touché par les angoisses de ces gens... donc maintenant pas de nouvelles consultations avant minimum 3 mois la roue au maximum 2 fois par année et je n'hésite plus à refuser et ne pas répondre au tél .... ce n'est pas l'argent qui me motive voilà pourquoi! mais il est claire que je connais des collègues qui rendent accros les consultants car c'est un bon rendement mensuel.... mais je ne pense pas que l'on peut réussir à long terme dans ces conditions un jour ou l'autre la roue tourne.... et ils perdent leur don ou feeling c'est juste une question de temps!

Big et Mikael, je partage vos avis!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capricorne
Nouveau membre
Nouveau membre
Capricorne

Messages : 16
Date d'inscription : 30/12/2011
Localisation : Dans le Ciel Astral....

MessageSujet: Re: Les addictions à la voyance   Jeu 5 Jan - 16:08

entièrement d'accord flower flower flower
merci pour ce partage sunny sunny sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renaissance
Nouveau membre
Nouveau membre


Messages : 3
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: No addict...   Mar 17 Jan - 20:30

La sensation d'être heureux ou malheureux dépend rarement de notre état dans l'absolu, mais de notre perception de la situation, de notre capacité à nous satisfaire de ce que nous avons.

Dalaï Lama

Merci Mikael Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les addictions à la voyance   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les addictions à la voyance
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Contre les addictions..priez devant la Divine Miséricorde!
» L’hypnothérapie : pour lutter contre angoisses et addictions
» L'addiction aux chats
» Les troubles obsessionnels compulsifs (6/02)
» troubles alimentaires anorexie boulimie - congrès paris juin 2012

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A la belle étoile - Etoile 17: Forum d'entraide, voyance gratuite, esotérisme.. :: DEVELOPPEMENT PERSONNEL :: Psychologie (Entraide)-
Sauter vers: